Historique

Qui sommes-nous ?
Historique

En 1932, le château a été vendu à François Lorival, par la marquise Génie Marie Lucie Raguenet de Saint Albin, veuve de Amable Hyppolite Richard, marquis de Montaignac de Chauvance des Lignières.

En 1942, il disparaissait sous la pioche des démolisseurs.

1er extrait :
"L'Histoire d'Évaux à travers les dates - Des tribus Celtes au barrage de Chambonchard"
par Jean-Marie Mayet, journaliste et président d'Évaux et son histoire.

2ème extrait :
Livret édité par "Évaux et son histoire".
Auteur : Guy Caillard (Avril 2007)

Un peu d'histoire : LE CHÂTEAU DE LA COUTURE

La Cousture (1669) était un ancien château entouré de douves qui, en 1631, était nanti de trois tours. Il était le siège du fief de la famille de Buxière. En 1224, Barthélemy de Buxière, chevalier, est seigneur de Buxière et de Cousture. (...)

Un dénombrement fait état de la plupart des lieux-dits ainsi que de lieux-dits disparus : "le grand domaine de la Couture, des dîmes sur les villages de la Rebière, le mont et le mas de Bajaumont scitués dans la paroisse d'Évaux... un domaine appelé de Puy Aubrun consistant en maison, grange, estables couverts à paille... plus le droit de sel sur toutes les voitures conduisant le sel sur le pais de Combraille, plus les devoirs, rentes deubs à la dite seigneurie de la Cousture..."

La liste des lieux-dits est considérable ; elle englobe une grande partie du sud de la paroisse d'Évaux, et s'étend également sur les paroisses environnantes : Le Ronchaud, le Monteil, Loslière, Mormant, Relibert, les Boutons, le lieu de Tornage, la Rebière, Villevaleix, Cosron, Lonlevade, Roche, Montchabrol, Messaix, les Fraisses, Fontanières, le Peyroux, etc.

C'est une véritable ponction en seigle, avoine, froment, poules, droits de guet, dîmes, rentes, vinade à boeufs et herbeux, charnage, taille qui est faite sur les domaines ainsi que sur les habitants de la ville d'Évaux.

Le seigneur n'oublie pas ses droits de chasse, notamment sur un tènement de terre anciennement en bois de haute futaie, à présent en friche, appartenant aux sieurs de Tornage et Loslière, appelé la Garenne, et "dans lequel tènement des dits sieurs de Tornage ne peuvent chasser sans la permission du dit seigneur de la Cousture...".

=====

Le Château de la Couture était composé :

  • d'un grand corps de logis avec trois grosses tours, entouré de fossés, base-cour au-devant avec les écuries et granges des deux côtés, le tout couvert en tuiles et bardeaux ; 
  • d'un jardin d'orteil, joignant à l'ouest un verger d'arbres fruitiers et un colombier en forme de tour ; 
  • d'une pêcherie, qui joint le-dit verger, deux petits bois de haute futaie, deux moulins à blé et un moulin à chanvre ; 
  • de deux étangs, un appelé de Poulmon et l'autre du Milieu, une pêcherie appelée des Souches, un autre étang appellé du Treuil avec une grande terre entourée de plans vifs, contenant 10 hectares de terre labourable et une prairie de 80 charretées de foin ; 
  • d'une autre pêcherie, appelée la pêcherie Neuve ; 
  • d'un bois de haute futaie, appelé le bois Planté, un taillis de 5 hectares.

Le tout se tenant et enclavé entre les terres de Villevaleix à l'est, les terres de Coron au sud, les terres de la métairie de Messeix et le chemin descendant de Fontanières à Relibert à l'ouest, les terres du Puy au Brun au nord.



Domaine de la Couture - Photo Château 1Domaine de la Couture - Photo Château 2
© 2010 - Domaine de La Couture - Conception itiConseil - Crédits - Mentions légales - Contact